Brownie « healthy » sans sucre, sans MG

Hello tout le monde ! 
Je reviens aujourd’hui avec une nouvelle recette gourmande mais légère, donc ZERO culpabilité. Il s’agit tout simplement d’un brownie très fondant, facile et rapide à faire. Personnellement, je trouve ça aussi bon qu’un brownie « normal », il y a juste la texture qui change légèrement. J’espère que vous apprécierez autant que moi et ma maman. Je m’excuse pour la qualité photographique, je n’avais pas mon reflex quand j’ai fait la recette alors les photos ont été prises avec mon téléphone.. 

 

Ingrédients : (Pour 6 personnes au moins)

  • 200g de chocolat noir (j’ai prit la tablette Lindt Eclats fèves de cacao)
  • 150g de compote sans sucre ajouté
  • 2 cuillères à soupe d’édulcorant (à ajuster selon vos goûts et envies)
  • 3 oeufs
  • 50g de farine
  • 1 cuillère à café de vanille liquide (facultatif)
  • des noisettes

10606003_1020547481294095_292588799059529576_n

Préparation : 

Préchauffez votre four à 180°.
Faites fondre votre tablette de chocolat au bain-marie (n’hésitez pas à ajouter un peu d’eau si vous voyez que ça colle aux rebords)
Mélanger dans un saladier la farine, l’édulcorant, les oeufs au fouet en veillant à ne pas faire de grumeaux. Incorporez le chocolat fondu et bien mélanger. Ajouter la compote et mélangez de nouveau. Verser la pâte dans un moule que vous aurez préalablement légèrement beurré ou chemisé de papier sulfurisé. Rajoutez sur le dessus des noisettes que vous aurez concassé en morceaux (pour ma part je les met dans un sac de congélation et je tape dessus avec un rouleau pâtissier)
Enfournez pour 20min maximum, cela dépend si vous le voulez très fondant ou pas.

Avis personnels, conseils : 

Je trouve ce brownie vraiment très bon, pouvoir manger un dessert au chocolat sans culpabiliser c’est vraiment top. Pour le topping, vous pouvez remplacer les noisettes par des noix, des noix de pecan, des amandes, enfin ce que vous voulez. Si vous voulez une note fruité, vous pouvez prendre de la compote pomme-framboise, pomme-kiwi, ou encore pomme-mangue comme moi (je n’avais pas de compote de pomme nature..). La prochaine fois je suis tentée pour rajouter de la noix de coco râpée dans la recette, je pense que ça pourrait vraiment être dingue. 

63448_1020547451294098_9028062912976175909_n

ENJOY!
Publicités

Fondant chocolat caramel!

Hello la compagnie!

Je pars dès ce soir pour une semaine à Londres, alors avant de partir, je voulais poster une petite recette qui en plus d’être simple et rapide est très bonne. Pour changer du traditionnel fondant au chocolat qui est tout de même délicieux, j’ai fait un fondant chocolat caramel! Le mélange parfait. Chocolat caramel ? mais ça veut dire qu’en plus il faut faire du caramel ? Et bien non. Alors, comment on fait ? 

Ingrédients : ( Pour 6 personnes environ )

  • 170 g de chocolat caramel soit une tablette de chez Nestlé
  • 100 g de beurre
  • 70 g de farine
  • 60 g de sucre
  • 2 oeufs

Préparation :

Préchauffez votre four à 180°C (th.6).  Prenez un moule pas trop grand, d’environ 20 cm de diamètre. 

Faites fondre au bain-marie 130g de chocolat et le beurre. Pendant ce temps, avec les 40g restant de chocolat, concassez le en faisant des pepites à l’aide d’un couteau. Dans un saladier, mélangez le sucre, la farine et les oeufs. Ajoutez le mélange chocolat/beurre fondu et bien mélanger. Enfin, ajoutez les 40g de pépites de chocolat et mélangez. Versez la pâte dans votre moule que vous aurez préalablement beurré.

Enfournez 10 à 15 minutes maximum selon votre four. Le gâteau ne parait pas cuit à la fin du temps, c’est normal, sortez le et attendez qu’il refroidisse pour le démouler. 

Avis personnels, conseils :

Ce fondant est vraiment bon, on sent vraiment la touche de caramel et les pépites rajoutent du croquant (si l’on mange le fondant froid évidemment). Vous pouvez très bien ne pas faire les pépites et faire fondre tout le chocolat. Vous pouvez aussi faire une sauce caramel et en napper le fondant. J’insiste sur la cuisson, moi je l’ai malheureusement fait trop cuire comme vous pouvez le voir sur les photos mais c’était quand même bon.

ENJOY!

Royal Trianon

Hellllllllo !

A l’occasion de mon anniversaire, je voulais faire moi même mon gâteau, c’était l’occasion de sortir un peu de la banalité des cakes simples et de pouvoir faire ce que moi j’avais envie, à ma manière. Cela dit au passage, c’était aussi l’occasion de me mettre derrière les fourneaux pendant des heures. J’ai donc décidé de faire un Trianon! Moi qui ne jure que par le chocolat, je voulais faire ce délicieux gâteau aux trois étages et textures. Je peux vous dire que je n’ai vraiment pas été déçu, ni mes invités d’ailleurs……. Alors voici le Trianon!

Ingrédients : ( Pour 12 personnes et + )

Pour la dacquoise noisette : 

  • 90 g de poudre de noisettes 
  • 90 g de sucre glace
  • 40 g de sucre en poudre
  • 4 blancs d’oeufs
  • 1 cuillère à café de cacao amer (Nestlé)

Préparation : 

Prenez un moule à charnière ou un cercle à pâtisserie de 24 ou 26 cm. J’ai prit 26 cm mais la prochaine fois je prendrai 24 et ce sera parfait. 

Préchauffez votre four à 180°C (th. 6). Chemisez une plaque de cuisson de papier sulfurisé et poser le cercle/moule dessus. 

Dans un saladier, mélangez la poudre, les sucres et le cacao ensemble. Dans un autre récipient, montez les blancs en neige avec un batteur électrique ou bien avec votre robot. Incorporez peu à peu aux blancs la première préparation avec une maryse/spatule tout en soulevant la masse délicatement.

Versez la pate dans votre moule et faites cuire 15 minutes tout en surveillant la cuisson.

Préparez le feuilleté praliné pendant que la dacquoise refroidit.

Pour le feuilleté praliné : 

  • 200 g de pralinoise de chez Poulain
  • 9 crêpes dentelles ( + 1 pour la déco )
  • 40 g de pralin ( + quelques grammes encore pour la déco )

Préparation : 

Faites fondre la pralinoise au bain-marie puis laissez tiédir. Ecrasez à la main les crêpes dentelles et mélangez les avec le pralin. Versez la pralinoise fondu et mélangez le tout.

Déposez le feuilleté sur la dacquoise et tassez le en égalisant avec une petite cuillère pour avoir la même épaisseur partout. 

Réservez au réfrigérateur.

Pour la mousse au chocolat : 

  • 200 g de chocolat noir
  • 100 g de chocolat au lait
  • 75 g de beurre 
  • 400 ml de crème liquide entière 
  • 3 oeufs
  • 2 cuillères à soupe de sucre glace

Préparation : 

Tout d’abord, mettez au frigo les ustensiles qui vous serviront à faire la crème chantilly, le bol de votre robot par exemple et le fouet. 

Faites fondre les chocolats et le beurre ensemble au bain-marie. Pendant ce temps, dans un saladier battez les oeufs et le sucre glace jusqu’à ce que cela devienne un peu mousseux. Versez le chocolat fondu à la préparation d’oeufs précédente et bien l’incorporer. Montez en chantilly la crème liquide bien froide. Incorporez délicatement la chantilly à la préparation de chocolat à l’aide d’une spatule. Versez la mousse sur le croustillant praliné et lissez la surface. Réfrigérez le tout 5H même si l’idéal serait de le manger le lendemain.

Déco : 

Vous pouvez saupoudrez le gâteau de cacao à l’aide d’un tamis. J’ai fait une déco toute simple personnellement en le parsemant de chocolat au lait et blanc râpé, de la crêpe dentelle émiettée ainsi que quelques pralins et des billes de sucres argentés.

Avis personnel, conseils :

Ce dessert est juste une tuerie, la mousse n’est pas trop forte en chocolat et donc pas écoeurante, le mariage du croquant praliné et du moelleux noisette est à tomber. Si vous êtes gourmand vous pouvez doubler les quantités d’ingrédients pour le feuilleté praliné pour avoir une bonne épaisseur. Pour la mousse, si vous aimez bien chocolaté vous pouvez utiliser 300g de chocolat noir et ne pas mettre de chocolat au lait. J’espère qu’il vous plaira autant qu’il a plu à ma famille!

ENJOY!

Pancakes!

Hello!

Aujourd’hui c’est une recette de Pancakes que je vous propose. Des gros pancakes bien moelleux, rien de mieux pour le petit déjeuner ou le goûter ;)

Ingrédients : ( Pour environ une quinzaine de pancakes)

  • 250g de farine
  • 3 oeufs
  • 70 g de sucre
  • 2 bouchons de vanille liquide
  • 1 cuillère à soupe de levure chimique soit 1 sachet et demi
  • 150 ml de lait
  • 70 ml d’huile

Préparation :

 Mélangez ensemble la farine, la levure et le sucre. Versez l’huile et les oeufs et bien mélangez avec un fouet. Ajoutez le lait et mélangez de nouveau. Normalement il est conseillé de laisser reposer la pâte 30min mais moi je ne l’ai pas fait et mes pancakes étaient quand même très bons.

Huilez une poêle ou une crêpière, au choix, et faites chauffer sur feu moyen, pas trop fort surtout sinon le pancake ne cuira pas à coeur et sera trop cuit et sec à l’extérieur. Versez environ une demie louche de pâte. Quand le pancake forme quelques bulles et que le dessous est brunit, retournez le à l’aide d’une spatule et laissez cuire la deuxième face encore quelques seconde et retirez le pancake de la poêle. Répétez l’action jusqu’à épuisement de la pâte. 

Avis personnel, conseils :

Vous pouvez varier en ajoutant à la pâte des fruits, des biscuits, du chocolat etc. Vous pouvez les conservez en les couvrant de film alimentaire. Pour qu’ils soient meilleurs quand vous les manger le lendemain, mettez les quelques secondes au micro-ondes pour des pancakes tout chaud!  

ENJOY!

Cheesecake OREO!

Hello tout le monde!
Pour mon premier article et la première recette, je vous propose une recette avec mes petits biscuits préférés : les OREOS. Alors oui, je suis une dingue d’oreo qu’on se le dise, j’ai tout simplement envie d’en mettre partout dans toutes mes recettes, je pourrais en manger des tonnes et des tonnes par jour, j’ai donc le regret de vous annoncer que vous serez susceptible de retrouver beaucoup (je pense) de recette avec des oreos sur ce blog. Aujourd’hui c’est une recette de cheesecake aux oreos que j’ai dégotté dans un (gros) livre de cuisine qui s’appelle « Recettes inavouables et marques cultissimes » pour ceux qui seraient intéressés, que je vous propose. Premier article mais aussi premier cheesecake! Je n’en ai jamais fait, ni jamais gouté d’ailleurs (honte à moi ?), alors en feuilletant mon bouquin je me suis dit que j’allais tester ce fameux gâteau (si on peut appeler ça comme ça). En tant qu’éternelle insatisfaite, j’ai quelque peu modifié la recette originale. Don’t worry, je vous laisse la version originale en vous précisant mes changements.
A vos fourneaux! 
 
 
 

Ingrédients : (Pour 6 personnes)

  •  24 biscuits OREO minimum, plus il y en a, mieux c’est. 
  • 1 cuillère à café de beurre
  • 300 g de St Môret
  • 200 g de fromage blanc (pour moi 0%, on limite le gras haha)
  • 3 oeufs
  • 100g de sucre en poudre
  • (1 bouchon de vanille liquide pour moi) 

Préparation :

J’ai utilisé un moule à charnière de 18cm pour ma part. Préchauffez votre four à 180°C (th. 6).

Ecrasez les oreos, personnellement je les met dans un sac de congélation et je tape dessus avec une cuillère à soupe. Faites fondre le beurre au micro-ondes et mélangez avec les brisures d’oreo. Compactez la préparation au fond du moule posé sur une plaque couverte de papier sulfurisé en tassant bien et en lissant la surface avec le dos d’une cuillère. Réservez au frais. 

Mélangez à la fourchette le St Môret avec le fromage blanc. Ajoutez la vanille. Incorporez les jaunes préalablement battus avec le sucre puis les blancs montés en neige. J’ai ajouté des brisures d’oreo dans la préparation pour vraiment avoir le gout. Versez la préparation sur la base de biscuits et enfournez 30 minutes maximum. A la fin du temps, éteignez le four et laissez votre cheesecake 5min dedans porte fermée. Réservez 4h au réfrigérateur avant de le démouler et de le servir bien frais

Avis personnel, conseils :

Vous pouvez décorer le cheesecake d’une couche de crème épaisse, de chantilly parsemée de brisures d’oreo. Je trouve le gout de St Môret bien trop présent à mon gout et je rajouterai plus de sucre la prochaine fois. Je pense avoir prit un moule trop petit, mon cheesecake était trop haut, le dessous en biscuit était donc trop cuit et le coeur du cheesecake pas assez. Cela reste néanmoins très bon et si vous êtes comme moi des amateurs d’oreo, vous vous régalerez. 

ENJOY!